Halsey, the Goddess – Manic World Tour 2020

Le savez-vous peut-être, je suis absolument dingue d’Halsey, qu’il s’agisse de sa musique, de ses engagements, de son art… bref j’adore cette femme, elle m’impressionne énormément et m’inspire beaucoup. Elle est partie de rien pour atteindre des sommets, soulever des montagnes et parler de sujets qu’on préfère enterrer. 

En général j’écoute peu d’artistes féminines, je ne sais pas vraiment pourquoi, peut-être parce que je préfère sûrement les groupes, mais Halsey est LA chanteuse que je peux écouter en boucle. Bien que je la connaisse depuis quelques années, j’ai réellement commencé à lui porter de l’attention en début 2019, et je suis tombée accro à son premier album BADLANDS qui est tout simplement GÉ-NI-A-L ! Son second opus hopeless foutain kingdom est formidable et très singulier. 

Lorsqu’elle a annoncé la sortie de son troisième album Manic j’ai cru pleurer. Avec Without Me que je tournais déjà, Graveyard, clementine ou You Should Be Sad me rendaient impatiente d’être le 17 janvier. Quand ce bijou est sorti avec ses 16 tacks absolument incroyables, diverses et riches j’ai été comblée et j’ai dû tanner ma mère pour pouvoir la voir ce lundi 17 mars 2020, un mois jour pour jour après la sortie de Manic, au Dôme de Paris avec une salle pleine à craquer et unie par le pouvoir de la musique de cette flamboyante femme.

Halsey sort du lot. Halsey est unique. Halsey est éblouissante. Halsey est une déesse.

A 20h pile la salle devient sombre est un groupe s’installe sur scène, Pale Wave. J’ai beaucoup aimé l’énergie qu’ils dégageaient, mais nous étions tous impatients de voir arriver la reine de la soirée. Lorsqu’une heure plus tard l’air de Nightmare se met à bourdonner dans mes oreilles, l’adrénaline pulse alors dans mes veines lorsque le show démarre fort. On peut dire que Halsey sait nous mettre dans l’ambiance. Bien sûr je hurle comme s’il s’agissait de mes derniers mots et écarquille les yeux en découvrant l’énergie débordante de cette femme qui remplit cette immense scène à elle toute seule. 

Les chansons s’enchaînent, reprenant des classiques de ses deux premiers opus avec des prestations démentes de Bad At Love qui dévoilent toute l’étendue son talent avec sa voix absolument incroyable ! Eyes Closed, Hold Me Down, Gasoline, Hauting… résonnent alors que nous chantons tous à plein poumons.

Forever… (Is a Long Time) était une que j’attendais avec beaucoup d’impatience, et elle a encore réussi à me surprendre, montant dans les airs en nous surplombant. Les frissons sont présents et on en demande encore et encore. Halsey refait un tour dans les hauteurs avec des Walls Could Talk ou Killing Boys enflammés ! 

Son français est à croquer lorsqu’elle nous parle : « je suis si excitée pour ce soir ». Ce que j’ai adoré ce sont les longs temps qu’elle prenait pour nous parler, pas comme si nous étions des inconnus mais plutôt un grand – immense – groupe d’amis à qui elle raconte ce qui lui arrive. Elle est à la fois drôle, vraie et touchante. Son franc parlé est génial et sa proximité avec nous réconfortante. Elle n’est pas juste une artiste qui fait de la bonne musique qui marche, elle est une femme qui cherche à montrer au monde qu’on peut aller bien malgré nos troubles ou nos douleurs. 

Ses différentes tenues sont toutes splendides et sa présence sur la large scène est époustouflante. Nous chantons, crions ses chansons tels des hymnes Colors, I HATE EVERYBODY, You Should Be Sad, Ashley… 

Elle manque de me faire pleurer avec Finally // Beautiful Stranger, 100 Letters et – bien sûr – 929 qu’elle interprète de façon très intimiste. Elle me fait vibrer avec 3am et Graveyard, et remplit mon coeur de joie avec sa magnifique interprétation de clementine, une de mes tracks favorites de Manic

Ses décors sont à tomber par terre, ses musiciens incroyables et on a envie que ça continue pour toujours. Lorsque Without Me retentit, nous chantons encore plus fort, son énergie est contagieuse même après deux heures de show. Sa voix m’impressionne, elle est tout simplement phénoménale. Quand cette dernière chanson prend fin sur un a capella entre elle et nous, son immense sourire absolument adorable et ses mots en français sont les dernières choses que nous voyons : « Je t’aime, je t’adore » avant qu’elle ne parte en sautillant avec un « Au revoir ». 

Puis les lumières se rallument et après deux heures complètes de concert, je n’ai qu’une seule envie c’est de la voir réapparaître sur scène pour continuer. Je repars avec des étoiles dans les yeux, l’adrénaline et les oreilles qui bourdonnent en sortant, un immense sourire aux lèvres. 

Halsey est tout simplement bluffante, le public était si réceptif et entre tous les concerts que j’ai eu la chance de faire, c’est à celui-ci que j’ai senti le plus d’amour pour l’artiste. Ashley dégage quelque chose d’unique et contagieux qu’on ne peut comprendre que lorsqu’on la voie face à nous. 

J’ai déjà hâte de la voir de retour en France, alors qu’elle continue sa tournée européenne pour le Manic World Tour. Si vous n’avez pas encore écouté son dernier opus, foncez ! Un album aux pistes remplies d’émotions, de talents et qui nous dévoilent une facette très personnelle d’Ashley. 

Si vous voulez en savoir un peu plus sur la déesse qu’est Halsey, cette vidéo résume assez bien ce qu’elle défend et qui elle est : 

J’espère avoir pu vous partager un peu de ce fabuleux concert, je sais que beaucoup d’entre vous auriez aimé y être alors j’espère vraiment que cela vous aura plu, j’ai adoré l’écrire ! Si vous souhaitez voir des vidéos du concert, n’hésitez pas à aller sur mon instagram dans la story à la une  »Halsey ». Dites moi quelles sont vos chansons favorites d’Halsey et si vous l’avez déjà vue en concert ?

blue 🌞


5 réflexions sur “Halsey, the Goddess – Manic World Tour 2020

      1. normalement en été il y a un concert à paris mais avec le virus, je pense que ça va être annulé

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s